› ENGLISH

Fresque

Fresque

Mars 1948 L'école des arts et métiers est invitée à soumettre une proposition pour la réalisation de fresques de la paroisse Ste Ursula.
Mars 1948 Les esquisses de Marliese Scheller sont soumis par Frans Masereel.
Juillet 1948 Le projet est décerné à L'école des arts et métiers.
Sous la direction de F. Masereel, Scheller, Traut, Groß, Lackenmacher et Wenzel entreprennent de peindre deux fresques Secco (3 x 3 m) dans le transept.
Octobre 1948 Inauguration des fresques.

KUNST LEXIKON SAAR: « Le projet Scheller décrit une gamme plus riche d'activités mentales; l'adoration, la stupéfaction, l'adoration, la supplication, la repentance. Ces activités mentales sont plus calmes et plus sereines. À en juger par leur forme artistique, les deux dessins s'élèvent bien au-dessus de la friche, le naturalisme s'enfonçant dans la vie quotidienne... »

Marliese Scheller: « Frans Masereel m'a demandé de me rendre à l'école un samedi matin afin de préparer la soumission pour le concours. À midi, j'étais encore assise devant une feuille blanche sans savoir comment traiter un thème religieux sans toutefois heurter la sensibilité de tout un chacun. À la fin de la journée, lorsque Masereel est repassé, il a examiné mes esquisses, a hoché la tête, les a prises et soumises. Une fois le projet attribué, j’ai commencé à réaliser les dessins grandeur nature pour les deux fresques et Masereel m'a demandé de choisir des camarades de classe pour me seconder. »